Dreaming my life

16 août 2018

Si j'ai peur ? Peut-être un peu. Pourtant, si ça ne marche pas, on s'arrête, on recommence et on va reprendre autre chose.

Cette fin d'été est étrange pour moi. La rentrée est déjà présente. Trop sans doute. Je vais déjà avoir un élève la semaine prochaine, on va faire de l'espagnol de manière "intensive", à la demande de ses parents. Il doit être ravi.

Sion, début septembre, c'est la rentrée, la vraie, celle où je vais essayer. Quand j'étais gamine, j'avais dit un jour à mes parents que je voulais être prof "quand je serai grande. Mon père avait répondu avec mépris : "Les profs sont des abrutis". Super. Comment salir ce que tu aimes, ce que tu respectes. J'aimais mes profs, j'en adorais certains même. Je les trouvais tellement instruits, généreux, de donner leur savoir. J'avais un truc particulier avec mes profs d'anglais, d'arts plastique, de musique et sans doute de français aussi. Même si j'ai fait des sciences ensuite, je ne me souviens pas de cette complicité avec mes profs de maths ou de physique. D'ailleurs, j'ai oublié la plupart d'entre eux. Sauf une certain Monsieur B. que j'avais en biologie.

J'ai toujours fonctionné comme ça, avec les gens, plutôt qu'avec les objectifs. Et moi, m'aimeront-ils mes élèves ? Cela me semble primordial, apprendre est avant tout un truc émotionnel... Je suppose. En tout cas, je l'ai constaté déjà avec mes cours particuliers, quand un courant spécial passe, la connaissance se transmet facilement aussi, enfin, plus facilement déjà.

J'ai jamais été prof, et j'ai peut-être la trouille. D'ailleurs, au début j'avais postulé pour un job de laborantine dans ce lycée, c'était cool, un temps partiel, un job un peu en retrait des élèves. Mais il était déjà pourvu et le directeur m'a proposé celui-là à la place. Temps plein, devant des élèves... J'ai accepté, forte de sa confiance. En même temps, ils peinent à recruter. Tu m'étonnes. S'ils payaient convenablement les enseignants, ce serait plus facile. Non, je ne vais pas être riche. Oui, je vais sans doute galérer cette première année en CDD. Je ne sais pas si je vais aimer. Je vous dirai.

 

 

Posté par _An_ à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]