Les texte sauvegardés, c'est comme autant de machines à remonter dans le temps. Sauf que c'est pas des machines et que le temps coule dans le même sens inexorablement.