27 juin 2019

NSFW

Fait chaud, pas vrai ?

Je lis des trucs sur internet, des histoires de féministes. J'en suis, moi aussi. D'ailleurs je ne comprends pas qu'on puisse ne pas l'être, y compris les hommes.

Bref, je lis l'histoire d'une nana qui raconte une rencontre, un mec génial, de tous points de vue. Puis ils passent à l'acte et paf. La nana conclut par "c'est un mauvais coup". La raison : il a joui, puis il a tout arrêté et ne s'est pas occupé d'elle, qui elle, n'avait pas joui.

Avec cette définition, qui vaut ce qu'elle vaut... On va dire que 90% des mecs que j'ai connus sont (ou étaient, ou étaient avec moi) des mauvais coups. C'est une situation qui me semble ordinaire, et toute féministe que je suis elle ne m'a pas fait hurler. Je suis même surprise, dans le sens "sortie d'une certaine candeur" que la femme considère que ce n'est correct. Mais elle a raison. Combien de fois les choses se sont arrêtées pour moi, me laissant avec cet appétit toujours inassouvi ? L'envie de continuer, mais pour l'autre, c'est trop tard, ça redescend.

Quand je dis que 90% de mes mecs étaient de mauvais coups, je suis gentille, en plus. Tiens toi bien, dans ma vie, j'ai dû avoir, au maximum dix orgasmes. Et là plupart étaient, je ne sais pas trop comment qualifier... je dirais "accidentels". Genre, on est dans un contexte et ça part. Et je ne sais pas pourquoi cette fois là et pas les autres, alors que tout le reste est à peu près pareil. Bon, je me sens peut-être un peu plus en confiance dans ma tête, la température, la pression, tout ça...

Le seul mec que j'ai eu qui était un bon coup, au final, c'est celui qui s'occupait de moi, pour s'occuper de moi. Pas comme un outil qu'on chauffe, quoi, mais il voulait vraiment me donner du plaisir. Il m'observait, composait...

Alors, la comptabilité, c'est pas trop mon truc, il faut un partout, sinon ça marche pas. Mais la première fois que j'ai eu un orgasme, un vrai, je me suis demandée ce qui m'arrivait. C'est le lancement d'Ariane à Kourou, tu vois... Ton corps ne t'appartient plus. Après, je ne me vois pas exiger des trucs, ou même demander... Enfin, ça dépend à qui... Mais j'aimerais bien que ça arrive plus souvent, parce que c'est quand même drôlement agréable, cette intensité.

 

 

Posté par _An_ à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]