06 octobre 2019

 

J'aime bien qu'en anglais on ne soit pas déçue mais désappointée.

 

Posté par _An_ à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2019

Blabla

En corrigeant des copies de bac blanc de mes 1ères, je me suis dit que mes élèves devraient envisager des carrières de politiciens. Ils parlent beaucoup mais ne répondent pas à la question.

Posté par _An_ à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2019

Paroles, paroles...

Quand j'ai commencé à bosser au lycée, j'ai eu à subir un jour un collègue à la cantine. Subir, parce que je ne l'apprécie pas trop pour des histoires que je raconterai peut-être plus tard. Appelons le G..

Donc G. nous demande, à mon autre collègue débutante et moi :

"Vous avez choisi d'enseigner par passion ou pour l'argent ?"

En moi-même j'ai fait : "????". Sachant que le salaire de prof n'est pas vraiment terrible (bon, je ne me plains pas, il y a pire etc.) et je ne vois pas ce qu'il y a de passionnant à s'agiter devant 35 gus qui ne t'écoutent pas, à corriger des copies et préparer des cours jusqu'à deux heures du matin le dimanche... (Je caricature, hein, on se calme... Mais pas beaucoup. :) )

Donc je lui ai répondu : "Ni l'un, ni l'autre. J'ai choisi d'enseigner parce que j'aime l'aventure.". Il m' a regardé comme ça : "???" (Tu visualises la tête ? ).  Ah ah.

Bref. C'est cool d'être en week-end !

Bisous les amis, aérez-vous bien les neurones.

 

Posté par _An_ à 18:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 février 2019

Hier matin

Hier matin, en première heure, je vois un gamin lire en douce sous sa table. Je me dis que c'est bien. Je regarde : Les fleurs du mal, de Baudelaire. Ah. Plus loin, un autre, lit la même oeuvre. Ils avaient interro de français dans la journée et bien sûr, ils n'avaient pas lu le livre en temps et en heure. Lire à l'arrache pendant un autre cours, je me demande à quel point ce n'est pas profitable. Ce n'est pas sans un sourire en coin que je leur demande de ranger leurs bouquins.

Posté par _An_ à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2018

 

Une nouvelle activité pointe son nez en septembre. Bien, pas bien ? Qui vivra verra. J'ai comme l'impression que la fin de l'été se profile déjà. ça va me faire drôle d'avoir un vrai job, avec un vrai titre, tout ça. J'ai l'impression que ce n'est pas moi. Je n'en suis pas malheureuse, mais pas heureuse à outrance. Pourtant il paraît que c'est mieux que le Saint Graal, de dégotter un job. Bon, je te rassure, c'est qu'un CDD de dix mois.

J'ai lu beaucoup dernièrement Du Steinbeck. C'est beau, c'est pur, c'est fort. Les raisins de la colère, puis Des souris et des hommes. Là, je suis sur A l'Est d'Eden. Et toi, tu lis ? Tu lis quoi ? J'ai l'impression de ne jamais être autant en vie que quand je lis.

Bon, je t'embrasse.

 

 

Posté par _An_ à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2018

Modéremment riche

Chez une de mes petites élèves de 13 ans, je la faisais réviser un cours de géographie sur la richesse et pauvreté dans le monde. Elle s'interromp un moment pour réfléchir, puis annonce très sérieusement avec un visage très candide :

"Nous, dans ma famille, on est riches. Mais modéremment. On est modéremment riches."

Je ne m'attendais pas à une telle déclaration et j'éclate de rire. Je ne sais pourquoi, le ton tellement sérieux, le visage d'ange et la jeunesse, le contenu de la phrase en lui meme (ce "modéremment" !) m'a fait rire aux larmes.

Elle me regarde, toujours sérieuse est perplexe, mais elle commence à avoir un sourire qui lui monte aux lèvres.

"Mais, pourquoi tu ris ?

- Je ris, dis-je en riant toujours, parce que tu es modéremment riche !

- Mais pourquoi... ? -Son sourire est franc maintenant - Et toi, An', poursuit-elle, tu es pauvre ou riche ?"

Je ris toujours, en pensant aux 18€ de l'heure que ses parents me payent et aux quelques heures que je travaille dans la semaine, j'ai presque envie de lui répondre que je suis pauvre. Puis je pense un peu à tous ceux qui ont tellement moins que moi, et à tout ce monde qu'il y a et qui ne peut se contenir dans une réponse simple.

"Oh, moi aussi, lui répondis-je sans cesser de rire, moi aussi, je suis modéremment riche."

Posté par _An_ à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2018

 

Je serais amoureuse, s'il me le permet.

Posté par _An_ à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2016

Illusion d'optique (VI)

 

Hier je discutais avec sa collègue. Elle a illuminé ma soirée, sans s'en apercevoir sans doute.

"J'ai croisé Le Guitariste l'autre jour, à la photocopieuse. Il m'a parlé de vous. Mais il est amoureux. Il est impressionné, il m'a dit que vous étiez bilingue, trilingue, que vous aviez des facilités avec les langues... Il est vraiment impressionné." Elle sourit beaucoup en me disant ces mots, redit qu'il est amoureux. Elle trouve que c'est amusant. Je souris aussi. C'est amusant, sans doute, je ne sais pas, moi ça me met des arc-en-ciels (mais c'est comment le pluriel de ce mot ???!!!!) dans le coeur. J'aimerais que ce soit vrai.

 

 

 

 

Posté par _An_ à 11:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 novembre 2016

Today

 

Aujourd'hui, il avait l'air content de me voir. A plusieurs reprises il a mis sa main sur la mienne, pour me montrer comment placer mes doigts sur le manche (de la guitare, hein...)

Est-ce dans ma tête ? Il me regardait souvent en souriant et avec les yeux qui brillent.. Est-ce mon imagination fertile ?

Quand nous nous sommes quittés, il a mis sa main sur mon bras. Notre relation se fait de plus en plus tactile, je trouve.

Posté par _An_ à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2016

#NSFW

L'autre soir j'étais à moitié nue (ou à  moitié habillée, selon si t'es optimiste ou pessimiste). Je portais mon pull en coton bleu large, super ajouré, faisant un style de résille ou de côte de mailles, et qui révélait plus qu'il ne couvrait le débardeur noir à fines bretelles qu'il y avait en dessous.

Dans la salle de bain, je me suis penchée un peu sur le lavabo et à un moment j'ai levé la tête pour me regarder. J'ai vu mes jambes nues, et ma poitrine en premier plan sous mon pull. J'ai trouvé mon corps et mon visage jolis, mon expression aussi. Je suis amoureuse.

Je t'ai imaginé derrière moi, en train de me baiser. J'ai visualisé la scène. J'ai toujours aimé trouver un miroir, en écran, un reflet pendant le sexe. Le tableau est toujours joli. Excitant, sans doute, mais surtout beau. Et là, c'est un tableau dans ma tête, où tu es derrière moi et nous sommes beaux tous les deux. Ensemble, tes mains sur moi, avec deux corps qui n'en font plus qu'un.

Posté par _An_ à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]