Le rêve de la troisième nuit était violent.

Je voulais tuer mon père.

Au réveil, j'ai senti dans mon ventre cette haine, cette rage, ce désir de mort.

Dans cette ïle paisible, à tant de kilomètres de lui, à tant d'années de ça, comment ce rêve était-il arrivé jusqu'à moi ?

Aussi profondément que soit enfoui ce passé, il remonte toujours régulièrement à la surface.

 

Je n'oublie pas